Les projets de l’Île de Nantes

Filtrer les projets

Par type
Par état

Le dialogue citoyen

Depuis l’origine du projet, la concertation s’est inscrite au cœur du processus de transformation et de fabrication de l’île. De nombreuses démarches participatives ont ponctué le développement du projet, sous différentes formes (réunions de concertation, ateliers de conception, ateliers citoyen, dispositifs expérimentaux…) et à différentes échelles (de la rue à l’îlot, du quartier à la stratégie d’aménagement globale). Les démarches participatives se développent également autour des projets immobiliers, et notamment autour des questions d’usages qui font l’objet d’une réflexion globale portée par la Samoa.

Des ateliers citoyen pour nourrir le projet

Au-delà de la concertation réglementaire, des ateliers citoyens ont permis de nourrir le projet urbain lors de phases de définition stratégiques. Dans le cadre de l’élaboration du plan des transformations (2010-2012) et sur la base d’un mandat confié par les élus, un panel de citoyens a été constitué afin d’émettre un avis sur le futur du projet urbain. En 2016, un dispositif comparable a accompagné la consultation pour la désignation de la nouvelle équipe de maîtrise d’œuvre urbaine.

L’implication dans la conception des espaces publics

En complément de la concertation menée à petites échelles sur la conception des espaces publics (square, jardins…), la Samoa a expérimenté différentes modalités d’implication des habitants et usagers dans la production d’espaces publics. Après l’expérience de Green Island  en 2013, événement visant à transformer les espaces publics par des micro-aménagements temporaires et la démarche de concertation menée sur les usages du projet d’aménagement des berges entre 2014 et 2016 (Base + Bruit du Frigo), la Samoa engage le programme île de Nantes Expérimentations sur la période 2017-2023. Il s’agit d’un dispositif exploratoire et modulable qui a pour ambition de faire émerger de nouveaux modes de production d’aménagement d’espace public, poussant plus loin l’implication des usagers et les positionnant en situation de commanditaire et de décideur. Plus qu’un programme cadré et limité, il a vocation à développer une méthodologie de conduite des expérimentations au sein de la Samoa, au service du projet urbain.

« Favoriser l'initiative et les contributions citoyennes pour expérimenter ensemble, c'est le cœur du dialogue citoyen à la nantaise. C’est pourquoi je souhaite que le devenir de l'Ile de Nantes soit pensé de manière collective, avec toutes et tous : jeunes, actifs, familles, retraités. »

Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole