• Français
  • Anglais
loader
Fermer la fenêtre
Imprimer la fiche expérimentation
Quartier République sur l'île de Nantes
  • Expérimentation
En cours

Modélisation et simulation du climat urbain

Pour répondre de façon efficace au changement climatique, la Samoa expérimente une solution innovante de modélisation du climat urbain, dans le but d’étudier et anticiper les zones d’inconfort présentant des températures élevées sur l’île de Nantes. A terme, cette expérience permettra de tester de nouvelles innovations participant à la réduction de ces phénomènes, qui ont un fort impact au niveau de la santé et du bien-être des citoyens.

C’est un fait : le climat évolue fortement, avec des vagues de chaleur plus fréquentes depuis 30 ans. Aujourd’hui, largement impactées par l’augmentation de la population et la densification urbaine, les villes doivent donc faire preuve de résilience et anticiper les problématiques liées au changement climatique. Parmi ces enjeux, celui des “îlots de chaleurs urbains”.

Décrit et compris pour la première fois au XIXe siècle à Londres, les îlots de chaleur sont en quelques sortes des microclimats artificiels, liés à l’activité humaine. Autrement dit, ce sont des zones au sein d’une ville qui présentent des températures particulièrement élevées par rapport à d’autres espaces urbains ou ruraux. Ce phénomène, qui s’est accéléré au fil des dernières décennies, a des conséquences graves sur le plan météorologique, sanitaire ou encore écologique.

Cartographier avec précision le climat urbain

Dans le cadre du programme Quartier démonstrateur, financé par la Banque des territoires, la Samoa s’est lancée en 2020 dans une série d’expérimentations consacrés au climat urbain, dont le but est de lutter efficacement contre ce phénomène d’îlots de chaleur. La première consiste à tester une innovation de modélisation et de simulation numérique, permettant d’analyser les comportements historiques et actuels de ces zones urbaines, mais aussi de simuler des canicules et préconiser des solutions.

Pour mener à bien ce projet, la Samoa s’est entourée de l’entreprise nantaise Soleneos, spécialiste de ces questions. Sa particularité : elle s’appuie sur une technologie de rupture, issue de la recherche publique, qui permet de cartographier le climat d’un quartier avec une très grande précision, mais aussi d’anticiper les différentes évolutions et leurs répercussions, afin d’influencer les choix d’aménagements futurs.

Anticiper les futurs aménagements

Deux sites test sont ainsi en cours d’observation grâce à la solution de Soleneos : un quartier existant situé au niveau de Wattignies et le futur quartier de la pointe ouest de l’île de Nantes. A terme, cette première phase expérimentale devra amener à des préconisations sur l’aménagement urbain du quartier en construction, mais aussi l’expérimentation d’un îlot de fraîcheur, pour contrecarrer les hausses de températures sur le quartier République.

  • Encourager l'utilisation des mobilités douces en entreprise
  • Oasis, un bocage végétal autonome au cœur de la ville
  • Modélisation et simulation du climat urbain
  • Cleanmotion : poignée auto-désinfectante
  • Un distributeur de gel hydroalcoolique connecté et tout-terrain
  • Tourmédia, mobilier urbain modulable et multimédia dédié au vidéomapping
  • Design lumière de la tour 360° View
  • Production d'énergie solaire dans un tiers-lieu
  • Monitoring de la qualité de l'air en temps réel
  • Monitoring énergétique d'un tiers-lieu
  • Balisage au sol en autoconsommation
  • Éclairage connecté d'un site de sports urbains
  • Interactive Data Light : des lampadaires connectés pour s'adapter aux usages
  • Une station de gonflage autonome en énergie
  • Quand la rue produit de l'énergie grâce au soleil
  • Nuage, le mobilier urbain qui vous informe sur la qualité de l'air

Fiche technique

  • Durée : 

    6 mois

  • Partenaire : 

    Soleneos

  • Financements : 

    Banque des territoires

Pour découvrir les projets, visitez le Hangar 32

hangar32

Lieu d’exposition et d’information du projet Île de Nantes. Ouverture au public du vendredi au dimanche inclus, de 14 heures à 18 heures. Entrée libre, visite commentée.

En savoir plus