• Français
  • Anglais
loader
Fermer la fenêtre
Reunion ile de Nantes Une Les Acteurs 1295x445 - Un projet collectif piloté par la Samoa
Retour

Un projet collectif piloté par la Samoa

Territoire de 337 hectares en mouvement depuis plus de 15 ans, l’île de Nantes se positionne comme un véritable laboratoire in vivo. Pour construire le projet urbain de l’île de Nantes piloté par la Samoa, élus, professionnels et citoyens coopèrent étroitement au sein d’une organisation qui assure le développement d’une ville adaptée aux besoins de chacun. 

La Samoa : fabrique urbaine et créative de l’île de Nantes

Aujourd’hui présidée par Johanna Rolland et dirigée par Jean-Luc Charles, la Samoa est une société publique locale (SPL) dotée d’une double compétence : elle est à la fois aménageur urbain de l’île de Nantes et développeur économique dans le champ des industries culturelles et créatives. Ce statut lui confère une certaine souplesse et originalité lui permettant d’expérimenter sur le territoire de nouvelles manières de fabriquer la ville et ses usages.

Reunion Samoa Ile de Nantes 1024x683 - Un projet collectif piloté par la Samoa
Grand Atelier avec la Samoa, les élus et la maîtrise d’œuvre urbaine au Hangar 32 © Valery Joncheray/Samoa

Créée en 2003 à l’initiative de Nantes Métropole, la Samoa définit la stratégie globale d’aménagement de l’île de Nantes en lien avec les politiques publiques, assure la maîtrise d’ouvrage des espaces publics et le suivi des opérations immobilières portées par des opérateurs privés et publics. Elle travaille en étroite collaboration avec une équipe de maîtrise d’œuvre urbaine pour ce qui relève de la conception du projet. Elle travaille en étroite collaboration avec l’équipe conduite par Jacqueline Osty (paysagiste) et Claire Schorter (architecte, urbaniste) pour ce qui relève de la conception du projet (2017-2024), après avoir collaboré avec Alexandre Chemettoff (2000-2010), et Anne Mie Depuydt – Marcel Smets (2010-2016).

Depuis 2011, la Samoa contribue au développement des industries culturelles et créatives sur le territoire métropolitain, dans le cadre d’une délégation de service public. Elle s’appuie sur les compétences d’une équipe réunit au sein de la Creative Factory, agence intégrée qui anime et met en réseau les filières créatives du territoire. Elle propose une offre de services diversifiée allant de l’hébergement à l’accompagnement économique des porteurs de projets et coordonne des projets croisés d’open innovation (réflexions et expérimentations).

Une étroite collaboration avec les élus et collectivités

En 2003, les élus de la communauté urbaine présidée par Jean-Marc Ayrault choisissent de déléguer le pilotage du projet de l’île de Nantes à une SEM (Société d’Economie Mixte). Ils créent la Samoa (Société d’aménagement de la métropole ouest atlantique) et confient la direction à Laurent Théry. En 2009, la Samoa devient une SPL (Société Publique Locale) qui réunit des actionnaires publics*, les deux principaux étant Nantes Métropole et la Ville de Nantes.

Hohanna Rolland et Alain Robert Ile de Nantes 1024x681 - Un projet collectif piloté par la Samoa
Johanna Rolland, Jacqueline Osty, Claire Schorter et Alain Robert © Jean-Dominique Billaud/Samoa

Une équipe de maîtrise d’œuvre urbaine pour réaliser le projet de l’île de Nantes

Dans son rôle d’aménageur, maître d’ouvrage en charge du pilotage opérationnel du projet urbain, la Samoa est accompagnée par une équipe de maîtrise d’œuvre composée d’architectes, urbanistes et paysagistes ; et sélectionnée sur concours.

Projet urbain ile de Nantes Ajoa Schorter 1024x682 - Un projet collectif piloté par la Samoa
L’équipe de maitrise d’œuvre urbaine du projet île de Nantes. De gauche à droite : Loïc Bonin, Vanessa Merrien, Claire Schorter et Jacqueline Osty © Jean-Dominique Billaud/Samoa

Trois équipes se sont succédées depuis le lancement de la première consultation en 1999. Alexandre Chemetoff, à la tête de l’Atelier de l’île de Nantes, a guidé les dix premières années du projet et contribué ainsi à révéler ce territoire. Entre 2010 et 2016, l’équipe dirigée par Marcel Smets et Anne-Mie Depuydt (uapS) a assuré sa poursuite, avant de passer la main à celle de Jacqueline Osty et Claire Schorter, désignée en 2016. 

Concertation : les usagers et citoyens au cœur de la décision

Au fil des années, les citoyens ont été de plus en plus directement associés à la conception du projet de maîtrise d’œuvre. La définition du projet urbain de l’île de Nantes s’est construite et se renouvelle en étroite concertation avec les usagers : habitants, travailleurs, entrepreneurs, de tous âges et de tous horizons. Ces acteurs qui vivent le territoire au quotidien et contribuent à le faire évoluer dialoguent avec les élus et les professionnels grâce à divers dispositifs.

Cette participation des citoyens évolue constamment depuis la naissance du projet urbain de l’île de Nantes pour les associer de plus en plus étroitement au projet. En 2016, ils ont par exemple été associés au choix de l’équipe de maîtrise d’œuvre à l’occasion d’un atelier citoyen qui leur a permis d’échanger avec les candidats et de participer au jury de sélection. D’autres formes de concertation citoyenne sont apparues progressivement pour associer les citoyens à différentes étapes, de la réflexion à la conception.

Participation citoyenne projet urbain ile de Nantes 1024x664 - Un projet collectif piloté par la Samoa
© Vincent Jacques/Samoa

* Les actionnaires de la Samoa sont : Nantes Métropole (58%), Ville de Nantes (17%), Département de la Loire-Atlantique (5%), Communauté d’Agglomération de la Région Nazairienne et de l’Estuaire (CARENE) (5%), Région des Pays de la Loire (5%), Pôle Métropolitain Nantes Saint-Nazaire (5%) et la Ville de Rezé (5%).