• Français
  • Anglais
loader
Fermer la fenêtre
Le Wattignies Ile de Nantes
Retour

Le Wattignies Social Club devient le Wattignies, bazar urbain social et solidaire

Publié le 03 mai 2021 à 16h35

Lieu emblématique de l’île de Nantes, le Wattignies rouvrira bientôt ses portes avec une nouvelle équipe et de nouveaux résidents, fédérés autour de la Société Coopérative d’Intérêt Collectif Commun’île.

Le long du boulevard des Martyrs-Nantais, on trouvera bientôt un bar-restaurant, une brocante verte, les puces et des associations nantaises dans un lieu résolument convivial et solidaire, tourné vers le quartier.

La façade bleue et rose du Wattignies n’est plus. Elle a été remplacée par une fresque aux tons jaunes, bleus et rouges, réalisée par l’artiste Loup Blaster. La cause : un changement de gestionnaire qui fait suite à l’appel à projet lancé par la Samoa, l’aménageur urbain de l’île de Nantes. Des anciens résidents du Wattignies Social Club, regroupés au sein de la coopérative Commun’île, reprennent l’exploitation pour une durée de vingt mois avec la volonté de se réapproprier les lieux et d’amplifier leur caractère social.

wattignies - Le Wattignies ile de Nantes
© Le Wattignies / 2021

Un projet d’animation territoriale

A la croisée des quartiers République-Les Ponts, les Fonderies et Mangin, le Wattignies sera tout à la fois

  • Un lieu de convivialité ouvert aux habitants et aux associations,
  • un espace d’expérimentation culturelle et sociale,
  • et une galerie marchande de l’ESS (économie sociale et solidaires).

Les 800 m² de surface couverte et 400 m² de terrasse seront mis à profit pour accueillir des scènes ouvertes (organisées entre autres par Culture Bars-Bars et Slam Poetry), un jardin partagé, des ateliers de réemploi, un micromarché, etc. Ils seront aussi le point d’ancrage pour des associations de réinsertion comme Etmadouche et La Cloche.

Signe de la volonté d’ouverture sur le quartier, les sociétaires souhaitent animer la place Wattignies tout au long de l’année. Brocantes, foire, festival urbain, marché de producteurs, repas festifs, organisation de tournois de jeux de plein air… une dizaine de temps forts pourront ainsi être organisés dans l’optique que les habitants se réapproprient l’espace public.