• Français
  • Anglais
loader
Fermer la fenêtre
Lettre info travaux numéro 2 Samoa ile de Nantes Mai 2021
Retour

[Lettre info travaux n°2] Deux nouvelles rues au sud-ouest de l’île de Nantes

Publié le 30 avril 2021 à 17h20

À partir du 10 mai 2021, deux nouvelles voies de circulation sont mises en service sur le sud-ouest de l’île de Nantes.

Le boulevard Simone-Veil et le boulevard Gisèle-Halimi permettent aux piétons, cyclistes et automobilistes de traverser le nouveau quartier République en reliant le boulevard Gustave-Roch au pont des Trois-Continents, tout en contournant le chantier du CHU.

Plan extrait - Plan bd Simone Veil - bd Gisele Halimi, ile de Nantes, Samoa

Situé entre le boulevard de l’Estuaire et le nouveau CHU, le nouveau quartier République commence déjà à prendre forme. Deux nouvelles voies de circulation structurantes sont mises en place à partir du 10 mai 2021 et elles portent le nom de deux femmes remarquables :

  • Le boulevard Simone-Veil qui part du pont des Trois-Continents et rejoint la partie nord du Bd Léon Bureau. Il sera connecté en 2026 par les lignes 6 et 7 du tramway.
  • Le boulevard Gisèle-Halimi, quant à lui, dessert le nouveau quartier République en le reliant au boulevard Gustave-Roch.

Ces nouveaux axes de circulation constituent une étape importante dans l’aménagement du sud-ouest de l’île de Nantes : ils permettent de desservir le nouveau quartier République en traversant l’ancien MIN, et de contourner le chantier du nouvel hôpital.

Une voie cyclable à double-sens

Ce nouvel itinéraire est doté de deux voies distinctes pour les vélos et les piétons. Séparée de la route par des plots en béton, ces voies sont à double-sens afin de limiter toute obstacle ou accident le long du parcours. Cette configuration permet en effet d’éviter un maximum les coupures et les interactions avec les accès chantier du CHU.

Le réemploi des matériaux au cœur des travaux d’aménagement

Pour l’aménagement de ces nouvelles rues, la Samoa a adopté une attitude vertueuse, conforme aux engagement pris dans le Manifeste durable. Ainsi, le réemploi des matériaux issus de la déconstruction du MIN et des anciens hangars portuaires du quai Wilson a été favorisé. Au total, 43 000 m3 de béton concassés ont été récupéré, représentant 1 million d’euros d’économies de matière pour le chantier.

LIRE LA LETTRE INFO TRAVAUX N°2