Les projets de l’Île de Nantes

Filtrer les projets

Par type
Par état

Les futures halles dévoilées !

Quartier de la création

L'allure des programmes qui viendront se loger dans les anciennes halles Alstom s'est précisée avec la présentation le 5 octobre 2016 des projets architecturaux retenus par les maîtres d'ouvrage.

Ecole des beaux-arts, pôle universitaire, hôtel d'entreprises, tiers-lieu créatif et restaurant : cinq entités composent le futur pôle d'excellence dédié aux industries culturelles et créatives qui prend forme depuis 2014 sur le site des anciennes halles Alstom.
Un ensemble dont la maîtrise d'oeuvre globale a été confiée à Franklin Azzi, également concepteur de la nouvelle école des beaux-arts, qui ouvrira ses portes à la rentrée 2017. Tandis que le chantier de l'école entre dans sa dernière ligne droite, les projets architecturaux se sont affinés pour les quatre autres programmes.

Dans la halle 6, de part et d'autre d'un passage piéton couvert viennent se loger le pôle interdisciplinaire dédié aux culture numériques - à l'ouest - et un hotel d'entreprises, à l'est.
Le pôle universitaire, conçu par le cabinet berlinois LIN architects en asociation avec le nantais F.au, joue la conservation des volumes existants et la variété des ouvertures dans un monolithe clair.
Retenue par Ardissa pour réaliser l'hôtel d'entreprises, l'agence Avignon Clouet Architectes investit le vide central avec quatre plateaux dédiés à l'accueil des entreprises, répartis autour de deux atriums latéraux et d'un grand hall d'accueil qui assurent les connexions entre les utilisateurs.

Les halles 1&2, destinées à héberger l'accélérateur créatif piloté par le Cluster Quartier de la création, accueilleront le projet de GARDERA-D architecture, qui déploie cinq volumes dédiés aux différents éléments de programmes autour d'un vaste hall fédérateur.

Le Grand restaurant des halles 1&2 bis, lieu de convivialité et de découverte de la gastronomie locale, multiplie les perspectives sur des espaces généreux. Le projet de DLW architectes et Fichtre propose de relier le bar du rez-de-chaussée à l'espace de restauration installé à l'étage par un immense escalier suspendu et travaille les matériaux bruts - bois, béton, aluminium et verre - depuis la structure jusqu'au mobilier.